Accueil » Fast » 10 000 km avec la sacoche SW Motech Ion 3

10 000 km avec la sacoche SW Motech Ion 3

Tour d’Europe en guise d’essai !

IMG_3080

Par Le Motarologue, kilométrophile.

Les sacoches ION constituent l’entrée de gamme de la bagagerie SW Motech, et j’ai misé sur la ION 3 pour m’accompagner sur plus de 10 000km de route. (Suivez les aventures du Motarologue-tour ici !)

Avant toute chose, plantons rapidement le décor de ce test. Remplie à ras-bord avec tout ce dont j’avais besoin (et bien plus…), elle a subi le soleil et les plages de Corse, la pluie polonaise, les montagnes vosgiennes, l’effervescence berlinoise et les petits villages tchèques. Bref, je lui ai fait voir du pays!

Sacoche SW Motech ION 3 test

La série ION est en fait une version allégée des sacoches Quick-Lock Evo. On garde le même design, mais adieu les couleurs “adventure”, le revêtement interne chatoyant, les poches à profusion et les prises électriques intégrées. Les sacoches ION misent sur la sobriété et ne gardent que l’essentiel, dont le système de fixation très discret sur la trappe à essence baptisé Quick-Lock.

C’est ce qui m’a attiré vers cette sacoche. Je ne voulais surtout pas d’un tapis de réservoir installé en permanence. Je craignais un peu que le système soit fragile mais pas du tout. La sacoche s’installe en un clic et ne bouge plus. Bien cachée derrière ma bulle haute et malgré le chargement, la ION 3 n’a pas bronché sur les autoroutes allemandes, si vous voyez ce que je veux dire… Pour l’enlever, il suffit de tirer sur la petite lanière.

La ION 3 est taillée pour les motards qui ont peur de manquer. Elle propose une très grande contenance (15L et jusqu’à 22L grâce au soufflet), et j’ai réussi à y faire tenir mes quatre cartes routières, mon réflex, ma GoPro, une grande bouteille d’eau, mon déjeuner, mes deux téléphones, une batterie externe, un bloc-note, mes gants hiver, mon tour de cou en polaire… Et c’est sans compter sur les deux petites poches externes. J’y loge les outils de premier secours à gauche. Mon bic et mon couteau à droite.

IMG_3094

On retrouve aussi un porte-carte sur le dessus, mais il s’avère malheureusement trop étroit pour y installer de façon visible une carte routière, sans devoir la replier 42 fois dans une forme bizarre. Mais il est parfait pour y glisser les documents d’embarquement pour le ferry, un badge de télépéage, un petit road book en format A5, etc. Il est toutefois possible de rajouter un porte-carte digne de ce nom, vendu en option par SW Motech, grâce aux fixations déjà présentes sur la ION 3.
 A savoir également : la sacoche est faite en polyester et n’est donc pas étanche. Une housse de pluie est bien évidemment fournie, à laquelle on ne peut rien reprocher si ce n’est qu’elle a tendance à se transformer en parachute avec la vitesse.

Au final, même si on est sur une sacoche d’entrée de gamme elle reste à la hauteur de la réputation de SW Motech : pratique, robuste, taillée pour le voyage. C’est une version épurée des sacoches Quick-lock, pas une version au rabais. Je la conseille à tous ceux qui cherchent une sacoche de grande capacité, avec un système de fixation rapide et quasi-invisible.

Note F&L : 4/5

Caractéristiques :

  • Taille : 38 x 33 x 19 cm
  • Capacité : 15 – 22 l
  • Matériel: 600D MBD Polyester, base EVA
  • Avec un emplacement pour carte
  • Compartiments internes, 2 poches externes
  • 1 entrée pour câble
  • Détails réfléchissants
  • À combiner avec l’’anneau de réservoir QUICK-LOCK ou QUICK-LOCK EVO (contrairement aux indications de SW Motech, cet anneau est bien compatible)

Inclus :

  • Sacoche de réservoir
  • Housse de pluie
  • Sangle d’épaule

Prix : 

  • Conseillé : 119,95 €

SW Motech, ici.

Restez Fast !

No Comment ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *