Accueil » NouveauT » 1200 LAB, un shop choc

1200 LAB, un shop choc

Pneus à crampons et distinction

Photos Charles Séguy !

Adrien et Joachim ont ouvert 1200 LAB le premier février. Le nom du shop ne laisse aucun doute sur le type de moto dont il est question, le maxi trail. La devanture laisse elle beaucoup plus perplexe, éloignée des boutiques moto classiques. Le genre est distingué, haut de gamme. Pour connaisseurs. Au 62 rue de Charonne, à Paris.

« On est en plus un peu à l’écart des « avenues moto » parisiennes, reconnaît Joachim. On mise sur le bouche à oreille, les forums, la presse pour se faire connaître. Les premiers retours sont super encourageants. » L’idée de développer, beaucoup plus tard, la marque 1200 LAB ailleurs en France leur trotte déjà dans la tête mais ces amoureux de grandes pistes et d’équipement high tech ne mettent pas la charrue avant les bœufs.

1200LAB-CharlesSEG

Adrien vient de la mode, il a pas mal bourlingué, a travaillé chez Vuitton et des marques du genre. Puis a tout plaqué pour prendre un job d’accessoiriste dans la concession Ducati de l’avenue de la Grande Armée à Paris. Lassé par le monde de la mode. Joachim était lui dans le business de l’éclairage puis de l’électronique, domaine dans lequel il avait déjà créé des boutiques. Les deux n’ont pas trente ans. Et roulent en BMW R 1200 GS depuis un bail. 1200 LAB ne se destine pourtant pas qu’à la marque allemande, tous les trails y sont bienvenus.

Adrien est à droite, Joachim à ses côtés.

Adrien est à droite, Joachim à ses côtés.

Le style du shop étonne, très tendance, il rappelle des boutiques de luxe. Par bonheur un coin salon/bar détend l’ambiance. Les fringues exposées sentent la qualité, les motos équipées évoquent le rallye raid, mélange intéressant avec un côté mode incarné par des affiches vintage ou des goodies branchés. « On est sur une niche particulière et la devanture ne fait pas du tout moto, en effet. Mais chaque client venu a découvert le shop avec un sourire émerveillé, ce qui est bon pour le bouche à oreille. Ils découvrent des marques. » C’est de ça dont il faut parler avec Joachim et Adrien pour passer à l’étape suivante et comprendre leur pari. Le niveau de prix est assez élevé mais justifié. Les marques vendues ici garantissent leur produit longtemps (à vie pour Klim, 10 ans pour Leahterman etc.). Exemple avec un jean Saint, une marque australienne méconnue en France, vendu 500 € mais fabriqué avec des fibres particulières, à base de Kevlar et de Dyneema, qui lui permettent de résister à une glissade de 5 secondes ou 75 mètres sans se déchirer. Une lame de cutter ne permet pas de le lacérer. Joachim et Adrien détaillent ainsi une foule de leurs produits, des équipements Wunderlich à SW Motech, en passant par les casques Klim, Schuberth ou Araï, les chaussures Stylmartin ou la marque suisse Enduristan. 29 marques sont représentées chez 1200 LAB, dont les casques Veldt (marque fondée par les anciens créateurs de Ruby), uniques, chers mais personnalisables à l’infini, dont le poids est inférieur à un kilo. Ou aussi les produits UglyBros mais aussi les délires d’El Solitario.

1200LAB-Charles

Casques Bell et jeans Saint.

Leur maîtrise technique des fringues ou équipements qu’ils vendent est issue de leur passion et de leur pratique. Ces deux-là passent un temps fou à faire des sorties « zouaves » avec leur BM’. Ils adorent pratiquer le trail, le chemin, avec « des chars d’assaut », comme ils nomment eux-mêmes la GS. Ils sont attachés à sa puissance. Ils ont beaucoup roulé en Espagne, dans le sud de la France, Joachim à même essayer de faire Paris-Gibraltar uniquement par les chemins. Ils côtoient des pros et des moins pros, tendent l’oreille, n’hésitent pas à contacter des marques malgré leur juvénilité dans le milieu moto.

1200LAB-Charle

Joachim est persuadé d’un avenir radieux pour le trail, surtout de la part de la nouvelle génération. Le trail contemporain comme l’ancien, malgré l’écart de poids, de cylindrée et de prix qui les sépare. Alors les garçons tentent leur chance et partage leur passion. Un chouette endroit dont on reparlera bientôt, puisqu’il sera question de trail.

1200LAB-CharlesSEGU

No Comment ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *