Accueil » Oh ! Les belles motocyclettes » Cafe Racer Triumph Sprint

Cafe Racer Triumph Sprint

« L’important, c’est pas la chute… »

… c’est l’idée. Une fois les carénages détruits, le guidon tordu, les rétroviseurs arrachés, faut avoir du fric ou de l’imagination pour rendre à sa bécane son honneur esthétique. Avec les deux, on touche au génie (Etre et Avoir), mais on n’en connaît guère. Qui ont du fric, on en croise parfois. Et ceux qui font preuve d’imagination sont encore plus nombreux, mais là, c’est le goût des autres, on ne critique pas.

_DSC0324

Aux simples d’esprit, dont je suis, une astuce : sobriété et simplicité. La voie qu’a choisi Stéphane, le premier propriétaire de cette Triumph 955i Sprint ST, après sa gamelle. Exit l’épais carénage et la vocation routière de l’anglaise, dont l’âme rejoint celle, damnée, de ses aïeules des sixties, muée en café racer. Ce n’est pas une mince affaire de dépoiler pareil engin, tout surgit au monde, de la vilaine patte de fixation aux Durits larges du radiateur d’eau, sans parler du faisceau électrique. Une seconde naissance, le premier jour du reste de sa vie.

_DSC0308

Stéphane a fait peindre le cadre en noir, a adapté un gros phare rond de circonstance etc. Et paf ! L’accident, deuxième ! Il amène alors sa Triumph chez Trimax, qui refait le train avant (roue, garde-boue, fourche, radiateurs…), la révise entièrement et reçoit pour mission de la vendre. Ce qui est chose faite.

Les anciens bracelets sont restés au-dessus du té de fourche, sciés et polis.

Les anciens bracelets sont restés au-dessus du té de fourche, sciés et polis.

J’ai eu l’occasion, à peine 4 kilomètres, de grimper sur la Sprint Racer. La position de conduite, pour ma petite taille, est une torture, et le moteur un enchantement musical, au charme vénéneux. En clair, elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais elle cause ! Juste le rayon de braquage ridicule, amputé par les bracelets bas, impose d’avoir un peu d’espace pour faire demi-tour.

Max précise que, mine de rien, la Sprint fait une jolie base de prépa pour pas bien cher, pourvu qu’on bricole soi-même. Les modèles 2004 comme celle-ci se trouvent à moins de 2 000 €.

_DSC0332

Triumph Sprint ST (2004)

Moteur
Trois cylindres en ligne, 955 cm3 (alésage x course : 79 x 65 mm), 118 ch à 9 100 tr/mn, alimenté par injection, boîte à 6 rapports.

Partie-cycle
Cadre périmétrique en aluminium, fourche réglable diam. 43 mm, monoamortisseur, monobras, double disque AV diam. 320 mm, simple disque AR diam. 255 mm, empattement 1 475 mm, réservoir de 19,5 l, poids à sec 207 kg (+ ou -…).

Restez Fast !

1 commentaire sur “Cafe Racer Triumph Sprint

  1. Pour compléter le propos de Max, si on est tenté de choisir ce genre de meule pour en faire un café, mieux vaut choisir une sprint RS qu’une ST, le bloc moteur est déjà noir d’origine (Alu sur le ST), le faisceau électrique et le bloc instruments sont déjà en place, alors que sur le ST, il faudra changer ou modifier le faisceau et se procurer un bloc compteurs, et il faut privilégier un modèle post 2002 avec alternateur intégré, car le cheminement des durites d’eau, le radiateur et le thermostat s’y prêtent mieux.
    Celle ci est d’ailleurs une ST de 2002.

    Merci à Maxence de Trimax d’avoir ressuscité cette mobylette.

No Comment ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *