Accueil » 80/90 » Instant : 1995, une GTS 1000 au Tourist Trophy

Instant : 1995, une GTS 1000 au Tourist Trophy

GTS Flitwick copie

L’humour anglais

Steve Linsdell pilote en distinction, avec un humour parfaitement anglais et un coup de guidon qui l’est tout autant. Spécialiste des courses sur route, surtout du TT, il s’y est illustré dès 1981 en prenant le départ du Manx GP avec une Royal Enfield de 1959 : il a terminé second des Newcomers (débutants) derrière une Suzuki RG 500 et devant des Yamaha TZ 500. Plus tard, il s’est engagé avec une Yamaha FZ 750, une Triumph à cadre Saxon, une Yamaha 600 Diversion…

Concessionnaire Yamaha (Flitwick Motorcycles), il a choisi dès 1993 la YZF 750 dont il n’était guère satisfait. La même année sortait la nouvelle routière Yamaha, la formidable GTS 1000, avec son train avant monobras et son moteur de FZR 1000. Steve s’est ému de son confort et de sa grande stabilité. Son cerveau a alors opéré un raccourci évident (pour lui), c’était avec une GTS qu’il fallait s’engager au TT. Ce qu’il fit en 1995.

Ce qu'est une Yamaha GTS 1000 d'origine...

Ce qu’est une Yamaha GTS 1000 d’origine…

Le règlement de la catégorie Formula One imposait une cylindrée de 750 cm3 maximum. L’atelier Flitwick, la concession de Steve, a sorti le 1000 cm3 pour le remplacer par un 750 issu d’une FZR-R. Un bras oscillant spécial a permis de ramener l’empattement à 1495 mm. Les suspensions avant et arrière, le freinage etc. ont été changées et préparées pour le tracé de 60 km du TT.

Le 18 mai 1995, le génial Steve Linsdell finit sixième du Tourist Trophy en catégorie Formula One avec une Yamaha GTS 1000, derrière les quatre Honda RC 45 officielles, à moins de trois minutes de Joey Dunlop, lui-même second derrière Phillip McCallen.

Steve lors d'une course anglaise en 2007, avec sa GTS 1000 (enfin 750).

Steve lors d’une course anglaise en 2007, avec sa GTS 1000 (enfin 750).

No Comment ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *