Accueil » Oh ! Les belles motocyclettes » Moto et féminité

Moto et féminité

La femme est-elle un motard comme un autre ?

Probablement. Certaines peinent juste à se projeter dans certains ilôts de cet univers, surchargés de testostérone masculine (la plus basique) et d’égos érectiles. Les femmes aiment, elles aussi, la balade, le vent, le chaud puis le froid, la vitesse, la compétition, partager une passion unique où l’humain se fond dans la machine en une quête d’équilibre sensationnel. Elles sont volontiers mises en avant dans le monde de la custom culture parce qu’il touche à l’esthétique. Mais elles y jouent trop souvent le rôle de belles plantes, sur des recommandations machistes.

Furygan-Viba_6

Voilà ce que Yann Bakonyi, créateur de Viba (et du graphisme de F&L !), tenait à éviter. « Pourquoi une nana ne pourrait pas s’éclater avec un roadster un peu méchant ? » D’où l’idée de décliner une version un rien plus chic pour caresser la notion du bon goût qui nous fait parfois défaut, nous, les bipèdes velus. Le projet a été évoqué au dernier salon de Milan, l’automne passé, avec David Robert, en charge de la com’ chez Furygan. David et Yann voulaient en profiter pour valoriser l’aspect artisanal des métiers qu’ils portent. Car si une partie de l’assemblage des cuirs Furygan a lieu en Tunisie, l’essentiel du savoir-faire reste à Nîmes, détenu par des femmes et des hommes qui parfois travaillent encore au couteau à pied ou à parer. Concernant Viba, quasi tout l’habillage (réservoir, échappement, selle etc.) est fait main.

Par bonheur, certains métiers manuels restent indispensables.

Par bonheur, certains métiers manuels restent indispensables.

Yann, designer de formation (éduqué aux écoles française et italienne), a dessiné les pièces de cuir (issues du stock Furygan, dont certaines propres à la maroquinerie) qui allaient orner la Viba, reprises du blouson Furygan Legend Lady, idéal car molletonné. Il a suggéré de le passer en bicolore pour l’opération. Exemple de la rigueur du travail, les carrés du molletonnage sont alignés sur les surpiqûres, un détail très long à réaliser. Idem pour la pochette créée pour l’occasion par Furygan et dessinée par Yann. Le sellier de Viba a notamment lutté pour étendre le cuir sur les écopes de radiateur. Etc. pour une foule de travaux précis et méticuleux, avec pour but une cohérence esthétique entre le blouson Furygan « Lara » et la Viba. Ainsi la bande sur la ligne d’échappement, note colorée qui rappelle le beige du blouson.

Furygan-Viba_9

Motos et vêtements terminés (le Legend Lady confectionné pour la Viba comporte quelques particularités, comme une fermeture double pression et un parement en cuir), restait à trouver une égérie en accord avec le sens du projet. David Robert avait reçu l’hiver un dossier de demande de sponsoring de la part d’une jeune pilote de cross, Allison Otin. Elle se montrait toute désignée. Allison a débuté à moto à l’âge de sept ans sur un PW 50, stimulée par un père passionné, et partait enfant dans des colonies de vacances où l’on pratiquait le motocross.

Allison à l'entraînement. Elle cherche des sponsors pour sa future saison de supermotard, en catégorie S2 du championnat de France.

Allison à l’entraînement. Elle cherche des sponsors pour sa future saison de supermotard, en catégorie S2 du championnat de France.

Elle a ensuite suivi des cours à l’école Monneret de Meudon, puis s’est adonnée au cross, avec l’objectif de s’engager en championnat de France féminin. Ses études en ont décidé autrement. Peu à peu, elle s’est prise de passion pour le supermotard, fascinée par la vitesse, et compte s’y engager la saison prochaine. Elle possède aujourd’hui une 125 KTM deux-temps et une 250 quatre temps de cross et anime, à ses heures perdues, l’école de pilotage cross que tient son compagnon (Jérôme Royer, ancien pilote pro) à Saint-Pée-sur-Nivelle, dans le pays basque.

Allison en action !

Allison ne s’est pas laissée impressionner par la Lara, qu’elle retrouvera bientôt.

Allison, fougueuse, n’a pas mis longtemps avant de se sentir à l’aise au guidon de la Lara, un roadster de 125 ch et 161 kg quand-même. Elle a envoyé des sauts après 2 mn d’essai ! Une manière pragmatique et rare d’associer la féminité à la vigueur.

Furygan-Viba_2_

La Viba drapée de cuir et dotée d’autres particularités (platine-support en aluminium  pour la pochette, selle fabriquée par le sellier de Viba dans deux cuirs issus de la sélection Furygan, jeu d’écopes gainées de cuir, grille de phare avec l’hexagone (artisans français) et la panthère Fury, bande thermique autour de l’échappement) est en vente à l’atelier de La Rochelle, 42 300 €.

Furygan-Viba_24

No Comment ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *