Accueil » Fast » Pollution morale !

Pollution morale !

Les motos d’avant 2001 exclues de Paris dans 15 jours !

Photo d’ouverture : Cam’, de Kiss n’Vroom !

Le décret a été signé, Paris devient à partir du 1er juillet 2016 une ZCR (Zone de Circulation Restreinte). « La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte offre la possibilité aux collectivités qui le souhaitent de mettre en place des zones à circulation restreinte (ZCR) pour les véhicules les plus polluants, sur tout ou partie de leur territoire, afin de protéger la santé des populations dans les zones soumises régulièrement à la pollution atmosphérique.
Le projet de décret ne crée pas de restriction de circulation mais précise les conditions dans lesquelles les collectivités pourront choisir de les mettre en œuvre. » Pour en savoir plus, voici les liens vers les textes officiels.

Des vignettes (dont la fabrication a déjà du retard) seront bientôt imprimées et distribuées gratuitement les cinq premiers mois pour distinguer les moutons blancs des moutons noirs. Ces derniers appartiennent à la terrible catégorie des motos d’avant 1999, qui devront rester aux confins populaires de la belle Paris. Vous autres, dépourvus, à sec, nécessiteux, devrez contracter un prêt pour changer de moto ou vous entasser dans les transports en commun.

Terminées les Hornet d'avant 2001, dans Paris, de même que les Bandit, SV, ER 5 etc. Les motos populaires, en somme.

Terminées les Hornet d’avant 1999 dans Paris, de même que les Bandit, SV, ER 5 etc. Les motos populaires, en somme. Une dérogation a été consentie pour les véhicules avec cartes grises collection, que certains notables de la ville collectionnent.

Nous nous sommes faits rouler. Profitons-en, remarquez, bientôt on ne pourra même plus. Mais nous nous sommes laissés berner, comme souvent. Les politiques, pour parvenir à leurs fins, invoquent maintenant des arguments qu’ils empruntent à la morale, pratiquant ainsi le marketing le plus répugnant qui soit. Ils auraient tort de s’en priver, puisque ça prend. L’idée, banale, c’est de nous faire prendre des vessies pour des lanternes, nous interdire de protester en agitant bien haut la Fin Morale : améliorer la qualité de l’air. Nul ne songerait à y trouver à redire. Et au sein même du monde de la moto, les « volontiers moutons », sous des dehors humanistes, s’y sont engagés, qui soutiennent la mesure sans plus réfléchir. Car il n’est absolument pas question de contester cette fin louable, mais bien les moyens mis en œuvre pour l’atteindre, le seul véritable travail du politique. Agiter de bonnes intentions morales n’a rien d’inaccessible, la preuve : bonheur universel ; du travail pour tous ; l’amour des uns envers les autres ; tu ne voleras point ; les richesses doivent être équitablement redistribuées (ah non, peut-être ne faut-il pas exagérer…) etc. La même approche dicte les lois sur la sécurité routière (qui pourrait être pour plus de morts ???) et leurs horribles appareils, premiers robots d’état dont la stupidité basique remplace peu à peu la police et sa faculté d’adapter la sanction aux circonstances. Jackpot à tous les coups.

Les politiques de la ville de Paris et de la région Ile-de-France paraissent-elles se soucier réellement de la pollution des territoires qu’elles administrent ? Non ! Aucune mesure contre les décollages d’avion ( ou ) incessants sur trois aéroports (Roissy, Orly, Le Bourget), aucune autre contre les centrales électriques au fuel comme Porcheville, rien contre les épandages agricoles dont la pollution arrive sur Paris avec le vent, rien d’autre contre les industries polluantes, pas plus contre les zones d’occupation responsables de crues etc. Juste une preuve de l’arbitraire de la mesure, la Mairie de Paris elle-même reconnaît ne pas avoir de mesures d’émissions de pollution de motos d’avant 1999, comme nous l’affirmions lors de notre précédent billet sur le sujet. Qui sait si une Honda 125 XL quatre temps de 1987 pollue plus qu’une BMW R 1200 RT de 2015 ? Quid des deux temps d’après 1999 ?

C’est tellement plus simple de contraindre les braves gens, qui en plus ont perdu l’habitude et le goût de défendre leurs droits, que d’engager des politiques justes et intelligentes sur le long terme. Pourquoi avoir laissé si peu de temps (à peine un an) entre l’annonce de l’exclusion de ces motos et l’application du décret ? Pourquoi n’avoir pas alerté plus tôt les professionnels (4 en 1, l’Atelier du Roule Toujours, Génération Scrambler et des dizaines d’autres) ou ne pas les avoir accompagnés dans une démarche visant à assurer leur avenir ?

La brutalité de la mesure ne laisse aucun doute sur ses destinataires : des gens qu’on méprise, qu’on amadoue avec la méthode marketing-morale. La pollution morale, elle, va continuer à flotter au-dessus de nos têtes pendant bien longtemps.

Et notre contestation ? Bien maigre, quarante ans après les énormes manif’ moto pour réclamer un circuit (qui sera Carole) et refuser la vignette. Elle n’est pas passée pour les personnes âgées, elle passera pour l’environnement. Il en est désormais du monde de la moto comme des autres…

7 commentaires sur “Pollution morale !

  1. En bref, une décision arbitraire et non-fondée qui obligera à garer sa moto à l’extérieur de Paris. Coup double pour la mairie : Un parking probablement payant et une obligation de prendre à ses frais la RATP
    Le coté pratique, c’est que les racailles auront le choix de la bécane qu’ils piqueront sur le parking. Y’aura du choix. Et hop,

  2. En bref, une décision arbitraire et non-fondée qui obligera à garer sa moto à l’extérieur de Paris. Coup double pour la mairie : Un parking probablement payant et une obligation de prendre à ses frais la RATP
    Le coté pratique, c’est que les racailles auront le choix de la bécane qu’ils piqueront sur le parking. Y’aura du choix. Et hop, au passage, votre prime d’assurance va augmenter puisque vous aurez plus de risque à couvrir (et un peu plus de TVA dans les caisses de l’état)

    • Les décisions les plus simplistes sont toujours prises à l’encontre des braves gens, en effet. Il paraît beaucoup plus complexe de s’attaquer au trafic aérien ou aux épandages d’engrais.

  3. Dirigé par des branquignols, qui se soucient du peuple simplement lorsque l’heure de l’élection approche? Qu’attendre de plus de ces rats de palais, surtout ne pas faire l’honneur de les inscrire dans l’histoire, rayons les du vocabulaire, et de nos mémoires.
    Certes nous vivons dans un monde « apaisé » par rapport à d’autres, et nos revendications ne pèsent pas lourd devant la vraie misère humaine, mais quelle est leur motivation profonde pour nous pondre autant de merdes en si peu de temps? Ont-ils décidé de participer aux Olympiades de la connerie? Auquel cas, ils sont sélectionnés et avec mention tas de pus!
    J’ai que des vieilles d’avant 99 dans mon garage, j’avais pas l’intention d’aller à Paris Rennes ou autres endroits ou l’interdiction s’appliquera, mais en cas de manif j’en serais et moi aussi je vais lancer mes pavés dans leurs locaux de parti, pas chez les commerçants.

  4. Sauf erreur le secret n’est PAS signé.
    C’est pour cela que la mairie de Paris annonce qu’il n’y aura pas de verbalisation avant octobre. Il faut compter plusieurs mois avant que toutes les étapes administratives soient en place… et ils sont loin d’être prêts.

  5. Ils ne veulent pas de motos « agées » dans Paris ?.
    De toute façon, ma
    Ducat’ spécial Crazy Racer ne supporte pas d’être arrêtée, alors ?.
    Mes autres brêles sont elles aussi trop vieilles, tant pis, je prends mon Vtt fabriqué à la main par un artiste du chalumeau, je marche, 22 bornes à pieds pour aller m’acheter des grolles Aux Vieux Campeurs…
    Mais cela ne m’empêche pas d’être revolté par tous ces politiques, pas de de discrimination de côté droite ou gauche ou écolo, qui ne comprennent rien à comment doit évoluer la société.
    Je continue à rouler, loin de la foule, je partage ma passion du pilotage sur petites routes avec des jeunes, vieux, japonais ou européens, ils découvrent que la liberté existe encore, mais chut, ne compter pas sur moi pour divulguer nos terrains de jeux…
    Laissons la masse « active » de la population sur leurs routes, pour vivre heureux, vivons caché, vivons sobre, cette adage me convient bien.
    Belle journée à vous.

No Comment ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *